AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

De la Musique pendant que tu Ecris ?
//
Partagez|

Lui qui rêvait de Voyage - Elijah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Elijah Smith
Guide
Guide
avatar

Messages : 15

Feuille de Personnage
Age: 21 ans
Famille/Clan: Guide
Nationalité: Franco-Afghan

MessageSujet: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah Lun 20 Jan - 11:10

I – Identité

Nom : Elijah
Prénom : Smith
Age: 21 ans
Famille/Clan : Guide
Nationalité : Franco-Afghan

II - Descriptions :

Description physique : 7 lignes minimum


         De ses parents, Elijah avait hérité une chevelure d'ébène dont les boucles finement définies venaient taquiner du bas de sa nuque à l'orée de ses sourcils marqués. Lorsqu'il était contrarié, ceux-ci se joignaient en une ligne unique tandis que des plis apparaissaient sur son front. Camille, sa mère avait l'habitude de rire tendrement en voyant quelques mèches de cheveux se mêler aux plis de ses sourcils froncés. Personne ne pouvait résister au rire de Camille. Pas même lui. C'était alors un sourire, doux reflet de celui de Camille qui naissait sur ses lèvres gercées par le vent. De son père, Elijah avait hérité de grands yeux gris à la couleur semblable à celle d'un ciel d'orage et d'un nez droit, déterminé.
Des dunes afghanes, Eiljah avait hérité son amour pour le vent et sa peau basanée. Elles lui avaient appris la solitude, avaient marqué son esprit de couleurs de sable chaud et de coucher de soleil. Elles avaient forgé son corps de muscles tannés par le soleil, l'avaient vu grandir jusqu'à atteindre le mètre quatre-vingt de ses vingt ans.
De la guerre Elijah avait hérité la mélancolie de son regard et un goût amer au bord des lèvres dont les sourires se firent plus rares, plus précieux. De la guerre, Elijah hérita les souvenirs de ses parents décédés, marqués à jamais sur les traits de son visage.
De sa vie, Elijah hérita de son corps.




Description de caractère : 7 lignes minimum

C'est une mélodie au accords détachés, une mélodie envolée au vent. Les notes légères aux accents d'ailleurs s'élèvent dans les airs, presque joyeuses. Elles voyagent en silence.
Le zéphyr les amène au loin, les efface tandis que d'autres déjà éclosent et se brisent aux oreilles de celui qui écoute.
C'est une voix qui subtilement vient caler son timbre grave sur la mélopée, s'y mêle et la complète. La voix chante le voyage, la perte, la mélancolie et la tristesse. La voix se transforme en cri. La voix crie la colère et l'impuissance.
Quand ses parents prirent la fuite pour l'Afghanistan, Elijah se retrouva seul parmi les autres, une éclaboussure blanche parmi les peaux au hâle sombre. Il apprit de sa solitude à savourer la tranquillité, mais se trouvait bien désoeuvré lorsqu'il lui fallait échanger avec toute autre personne. Elijah se réfugia dans les livres. Son esprit vif lui permit d'apprendre de chacune de ses lectures. Bientôt sa curiosité se nourrissait de chaque nouvel écrit. Mais c'est son envie de voyage qui ne cessait de le dévorer, jour après jour, au mécontentement de ses parents qui lui auraient préféré une vie sédentaire, à l'abris des troubles occidentaux à l'encontre des membres de la Famille. Elijah n'était pas au courant de cela, et c'était sûrement mieux ainsi. Mais les choses dégénérèrent dans le pays, et la guerre atteint bientôt le village reculé.
Lorsque le jeune homme, la veille de ses vingt-et-un ans, se retrouve face aux corps sans vie de ceux qui l'avaient élevé, l'évidence lui apparaît.
Il se saisit d'un sac et répond à l'appel qui depuis toujours le tiraille.
Il part...





III - Histoire :
Histoire : 15 lignes minimum


Je pars.
J'ai sur mon dos, ou plutôt dans mon sac-à-dos ce qu'il me reste de ma vie d'avant. Une gourde d'eau, des céréales, du papier, une boussole, un crayon, quelques livres, la carte de crédit de mes parents, assez d'afghanis pour survivre le temps d'une semaine et mon passeport. J'ai laissé dans ce qui fut autrefois ma demeure tout ce qui m'aurait retenu. J'y ai abandonné ma montre, la petite statue que m'avait offert Adelah pour mes huit ans. J'y ai aussi laissé mes craintes. Les craintes sont pour ceux qui ont quelque chose à perdre. Moi, je n'ai plus rien, plus que moi. Je n'avais pas grand chose avant, c'est vrai. Il me suffisait de peu. Mes parents étaient ce peu.
Je pars.
C'est étrange, je me sens étrange, partagé, tiraillé, écartelé, tout ça à la fois. Et curieusement calme. Bien sûr, je la sens, au fond de moi, cette rage bouillante, cette envie de tout envoyer en l'air, de détruire chaque chose sur mon chemin, de crier à n'en plus avoir les mots, cette envie de blesser comme j'ai été blessé, de voir leurs corps froids, déchirés comme ceux de Papa et Maman. Oui, j'ai envie d'entendre leurs cris, écho du mien. J'ai envie de pleurer, tout au fond, au creux du ventre, une sensation désagréable, les yeux humides. Je veux que mes larmes coulent, qu'elles me vident, comme je suis vide. Seul. Plus que toujours, plus que je ne l'ai jamais été. Parce qu'ils sont partis.
Ils n'ont même pas fait leurs adieux.
Je crois que je leur en veux.
Ils pensaient fuir l'occident pour me protéger.
Ils ont fait taire la voix au fond d'eux, celle qui leur criait de revenir, ils pensaient que ça nous sauverait.
Ils ont fait taire la voix au fond de moi, celle qui me criait de partir, ils pensaient que ça me sauverait.
Quelle erreur.
Je pars.
La voie plus brillante que jamais me montre le chemin. Trois jours jusqu'à Kaboul. Je vais prendre l'avion. J'irai à Paris retrouver la Famille, il me semble que Maman en avait parlé une fois. Puis j'irai en Angleterre, au pays de Sir Arthur Conan Doyle, puis... Puis on verra.
Je pars.
Quand je clos mes paupières, m'apparaît ma vie d'avant, celle que je quitte à l'instant. Je revois ces années passées en Afghanistan, les scènes me semblent bien fades, les couleurs passées. Seul le sourire de Maman et la voix de Papa me semblent encore réel. La pensée seule me serre le coeur, mais je ne le refrène plus. J'apprendrai à vivre ainsi. J'apprendrai à les évoquer au passé.
J'ouvre les yeux devant l'étendue face à moi. Les couleurs sont vives.
Je laisse derrière moi Solitude.
Je laisse derrière moi Quiétude.
Je pars.




Autre : Je fais un rapide résumé de l'histoire pour plus de clarté : Lorsque Elijah naquit, les hommes avaient déjà commencé à prendre les armes à l'encontre des Familles. Craignant pour leur enfant, le couple prit la fuite jusqu'en Afghanistan où ils espéraient que l'agitation présente les tiendrait loin de tout. Elijah grandit donc dans un village reculé, seul enfant occidental, il fut rejeté par les autres enfants et fut contraint d'avoir pour seule compagnie ses parents, mais surtout, ses livres. Il apprit la solitude, il apprit à rêver, et bientôt, il rêve de voyage. Mais ses parents ont bien trop peur pour le laisser voyager. Ils taisent leurs instinct de guide en espérant le protéger. Il n'est jamais bon de réprimer son instinct quand on est guide. Ils meurent lors d'une attaque du village. Une attaque afghane ? Une attaque occidentale ? Une attaque rebelle ? Peu d'importance, ils sont morts, et Elijah entend bien ne pas rester figé par la nouvelle. Il peut enfin suivre son instinct et voyager. Voyager pour se trouver.

HJ: Ou avez-vous connu le forum? Google.
Revenir en haut Aller en bas
Orion Naar
Envoleur
Envoleur
avatar

Messages : 1361

Feuille de Personnage
Age: 24 ans
Famille/Clan: Envoleur
Nationalité: Alavirien

MessageSujet: Re: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah Lun 20 Jan - 11:18


Votre Présentation a bien était prise en compte.


Bonsoir et bienvenue !

Ravis de voir parmi nous un nouveau Guide :)C'est Amy qui sera contente ! Superbe fiche, très content de t'avoir fait confiance !

Bienvenue parmi nous ! (Pense à remplir ta Feuille Personnage qui se trouve dans ton profil !)

Orion.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://portedesmondes.1fr1.net
Amy Alferes
Guide
Guide
avatar

Messages : 50

Feuille de Personnage
Age: 15
Famille/Clan: Guide
Nationalité: Brésilienne

MessageSujet: Re: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah Ven 24 Jan - 6:37

Bienvenue :)C'est cool, un nouveau guide, surtout que y'en a pas beaucoup d'actif, ce sera un plaisir de faire des rp avec toi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Joke-Alan Varlek
Cogiste
Cogiste
avatar

Messages : 180

Feuille de Personnage
Age: 20
Famille/Clan: Cogiste
Nationalité: Russe-Américaine

MessageSujet: Re: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah Mer 29 Jan - 7:38

Bienvenue à toi. Un peu en retard j'en conviens^^
Revenir en haut Aller en bas
Kamil Elwïun
Marchombre
Marchombre
avatar

Messages : 463

Feuille de Personnage
Age: 22ans
Famille/Clan: marchombre
Nationalité: Alavirienne originaire de Lyon

MessageSujet: Re: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah Jeu 15 Mai - 20:14

Bonjour =)
C'est trop tard pour dire bienvenue , mais je viens tout juste de lire ta fiche , en entier , et ... tu écris drôlement bien O.O . Je crois avoir vu un de tes RPGs dans le coin , j'vais aller le lire =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lui qui rêvait de Voyage - Elijah

Revenir en haut Aller en bas

Lui qui rêvait de Voyage - Elijah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte Des Mondes :: Bureau :: Présentations :: Terminées-