AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
  • Facebook
  • Youtube
  • Bienvenue http://portedesmondes.1fr1.net/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité
    Des Membres prennent un An

    De la Musique pendant que tu Ecris ?
    //
    Partagez|

    De tout pour faire un monde [PV J.A. VARLEK]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    AuteurMessage
    Rose Samuels
    Rebelle
    Rebelle
    avatar

    Messages : 86

    Feuille de Personnage
    Age: 18 ans
    Famille/Clan: Rebelle
    Nationalité: Américaine

    MessageSujet: Re: De tout pour faire un monde [PV J.A. VARLEK] Sam 28 Déc - 6:11

    Parfois, on ne se rend pas toujours compte que l'on aime une personne. Rose ne s'était jamais posé beaucoup de questions sur l'Amour. Elle s'était si souvent dit que tout était simple, que quand on aimait, on le savait, qu'on le sentait au plus profond de soi. Mais la, elle tombait dans une réalité qui lui avait échappé depuis si longtemps. L'Amour était subjectif. L'Amour était grand mais invisible. L'Amour naissant se voyait à peine, il n'était qu'un reflet à peine perceptible. Il se dissimulait quand tout allait bien et faisait surface lorsque les deux âmes se trouvaient séparées. Rose porta doucement sa main à son cou, tentant vainement de masquer son malaise. Tant de choses s'étaient mises sur son chemin pour l'empêcher de venger sa famille. Et c'était toujours ces sentiments. Pourtant, pour Joke, c'était plus grand qu'une amourette de passage, plus grand que l'espoir et l'attirance. Avec Joke, ça semblait vrai. Elle le regardait avec admiration et elle savait que c'était ce regard que Kate posait sur William avant qu'ils ne périssent tous les deux tragiquement.

    Un jour, Rose avait surprit une dispute entre sa mère et sa grand mère adoptive. Elle s'était dissimulait derrière la porte de la cuisine pendant que sa mère chuchotait nerveusement dans le combiné du téléphone : "...Maman, l'Amour, c'est un combat. C'est se battre pour la cause d'une personne autant qu'on le peu pour qu'elle ait tout ce dont elle a toujours rêvé. L'Amour supprime tout ce qu'il y a de plus mauvais en une personne. J'imagine donc que tu n'as jamais aimé ! Ecoute toi parler, réfléchis à ce que tu dis. Cette méchanceté, je ne l'ai jamais vu ailleurs qu'en toi. Il serait tant que tu te permette d'aimer à nouveau."

    Et soudain, il y eut un déclic. Rose baissa les yeux vers le petit bout de papier. "Bats toi toujours pour ce que tu veux. Il faut savoir être ambitieux dans la vie." La jeune femme leva les yeux vers Joke et sentit un pincement au coeur. Elle sentait bien qu'il était entré dans ses désirs les plus secrets. Elle savait bien qu'elle aurait dû écouter sa mère, mais elle ne le fit pas. Elle aurait voulu. Mais quelque chose l'en empêchait. Un autre amour, plus fort encore que celui qu'elle portait pour Joke. Un Amour qui la guidait depuis la mort de ses parents et la poussait à la vengeance. Cet amour n'était jamais mort, mais il avait créé en elle la chose la plus noire qui puisse exister au monde. La Haine. Et ce sentiment, contrairement à l'Amour, était omniprésent et si fort, qu'il la reveillait la nuit.

    Rose, petite fille modèle, était sur le point de devenir Sam. Sam, la tueuse à gage.

    ¤ ¤ ¤

    Dans le petit parc, un téléphone jetable se mit à sonner bruyamment. La femme à l'autre bout du fil laissa un message :

    "Rose, qu'est-ce que tu fou bon sang ! Nous venons d'apprendre d'une source anonyme qu'un Cogiste se cache dans le village ou tu te trouve. Il s'appelle Alan Varlek. Méfie toi de lui, il traine dans de sales affaires et il sait se défendre... Son passé est pas joli joli, mais il parait qu'il ne s'en souvient pas. Je vais t'envoyer une photo. En tout cas, il n'a pas de proches à ce que je sache... Au moins il ne manquera à personne. Rappel moi quand tu aura ce message...."

    ¤ ¤ ¤

    Il lui manquerait à elle. Plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Rose ne répondit pas vraiment à Joke. Elle prit le papier, le fit glisser dans la poche de son pantalon et se retourna sans un sourire afin d'éviter qu'il ne voit ses yeux embués et ses lèvres tremblantes. Elle passa le pas de la porte qu'elle referma derrière elle le plus doucement qu'elle le pu. Elle devait retrouver son telephone portable avant que quelqu'un d'autre ne le trouve. Ce qui se trouvait dedans était important. Et surtout, elle devait se reprendre au plus vite, sinon elle serait tenté de faire demi tour.


    [On s'arrête la alors ?]
    Revenir en haut Aller en bas
    Joke-Alan Varlek
    Cogiste
    Cogiste
    avatar

    Messages : 180

    Feuille de Personnage
    Age: 20
    Famille/Clan: Cogiste
    Nationalité: Russe-Américaine

    MessageSujet: Re: De tout pour faire un monde [PV J.A. VARLEK] Lun 6 Juil - 6:28

    Elle ne me répond pas. Pendant ce qui me semble être de longues minutes, elle semble perdue dans ses pensées. Son visage est plissé par la concentration. A quoi pense t-elle? Mais à peine commence mes réflexions, elle tend la main. Ses doigts se referment sur le papier que je lui tend. Sans hésitation elle le glisse dans la poche de son pantalon. Pendant un instant j'espère qu'il ne finira pas à la poubelle. Cela fait pas longtemps que nous nous connaissons mais j'ai appris sur elle, et je me suis ouvert plus qu'avec des gens que je connais depuis plus longtemps. Bon... Ils ne sont pas forcement recommandable mais quand même. Ce qui c'est passé entre nous deux n'est pas quelque chose de banal. J'espère que dans deux mois la promesse ne sera pas brisée.

    Alors qu'elle se détourne, elle ne m'adresse pas un regard. Je fais de même. Je ne suis pas à l'aise. Je n'ai pas l'habitude de ressentir ce nœud dans ma gorge, le poids qui me tombe dans l'estomac. J'ai toujours été détaché, ne portant peu d'importance à mes liens avec d'autres personnages. Ma méfiance envers autrui y jouait beaucoup, mais malgré tous je ne souhaitais pas m'attacher. L'absence qui pèse dans mon cœur et mes souvenirs est un véritable frein. Mais Rose...
    Soudain je tourne la tête vers l'entrée. La porte est déjà fermée. Rose n'est plus là. Je baisse mon bras que j'avais tendu instinctivement devant moi. Lentement je marche vers la fenêtre. Je reconnais la silhouette de Rose. Elle marche sans se retourner. Tant mieux.

    Lorsque je me tourne vers mon appartement, le vide qui l'habite me semble insupportable. Je pousse un grognement rageur et me rue vers la salle de bain. Il faut que je m'occupe l'esprit. Il faut que je ne pense pas à ce vide, ni à la promesse. Elle me semble si illusoire.
    Revenir en haut Aller en bas

    De tout pour faire un monde [PV J.A. VARLEK]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

    Sujets similaires

    -
    » G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
    » « Tout passe en ce monde, sauf le café dans les mauvais filtres.» .free.
    » Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
    » cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
    » [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Porte Des Mondes :: Monde Réel :: Amérique :: Amérique Du Nord-